Assigné au civil, Bernard Wesphael réagit pour Studio Bus

Le fils de Véronique Pirotton, représenté par son père, assigne Bernard Wesphael devant le tribunal civil en réparation du préjudice subi. Bernard Wesphael répond à nos questions.

Bernard Wesphael se dit consterné de cette action au civil.

Le 6 octobre dernier, la cour d’assises du Hainaut l’annonce : « Bernard Wesphael est acquitté au bénéfice du doute ». Le jury estime à l’unanimité qu’il n’est pas l’auteur de la mort de son épouse, Véronique Pirotton. La vérité judiciaire est donc connue.

Mais, six mois plus tard, la famille de la victime cherche toujours des réponses à ses questions. Elle juge nécessaire d’assigner Bernard Wesphael au civil même si l’ancien homme politique ne risque plus rien au niveau pénal. Me Moureau demande au tribunal de reconnaître qu’une faute civile a été commise. Une faute civile qui, selon l’avocat, aurait entraîné la mort de Véronique Pirotton.

Le principal intéressé a appris la nouvelle par les médias. Bernard Wesphael se dit « consterné ». Pour lui, il s’agit d’un véritable « acharnement de Me Moureau ». Découvrez  ci-dessous l'interview qu'il a accordée au Studio Bus.

Itw Wesphael by Le Studio Bus

Le journal de 18h du 24/04 by Le Studio Bus