Enquête : les jeunes dans le viseur des partis

À l'approche des élections, les partis politiques redoublent d'astuce pour attirer les jeunes dans leurs escarcelles. Parfois, la transparence de leurs dispositifs semble en demi-teinte. Le Studio Bus s'est penché sur trois tentatives, signées MR, PTB et PS. 

Les jeunes dans le viseur des partis

La volonté de « rendre la politique plus fun », comme le dit Laurent Radermecker, justifie-t-elle de brouiller les pistes ? Des jeunes interrogés par « No Filter » - deux sources indépendantes - ont confirmé au Studio Bus ne pas avoir été prévenus du lien entre ce média et le MR. Pour Red Fox et le PTB, idem : certains manifestants se retrouvent avec un autocollant à l'effigie du parti sans en prendre conscience. Pierre Verjans, politologue à l'Uliège, voit dans ces pratiques un « problème de transparence » sans les qualifier de fraude :

Trois questions à Pierre Verjans, politologue

 
Morale de l'histoire à destination de nos jeunes lecteurs : intéressez-vous davantage au fond qu'à la forme. Pour ne pas devenir des victimes béates alpaguées par la récupération politique, il s'agit de garder les yeux ouverts... jusqu'à la fin des génériques.  
Mallaury Lehnertz et Anne Gerday (avec Boris Krywicki)