La plus grande collection de Monopoly dans une expo à Chaudfontaine

Argent, maisons, cartes chances, en passant par la case départ ou prison, tout le monde connaît le célèbre jeu « Monopoly ». Depuis ce week-end, vous pouvez assister à une exposition de jeux de table mythiques à la gare de Chaudfontaine. La star de cette expo: l’incroyable collection de Neil Scallan. L’anglais détient le record du monde avec près de 2300 Monopoly. Il en existe des milliers de toutes sortes. Mais comment gérer une telle collection ?

Didier Colart et Neil Scallan à l'Expo Monopoly et jeux de société

 

Didier Colart est le patron de la société DicoGames en Belgique. Il crée des jeux de table mais surtout des Monopoly. Un jour, il rencontre Neil Scallan. Il y a deux ans, sa collection de Monopoly a été comptée par le livre Guiness des records. Ils ont découvert que Neil avait des doubles. 

"Quand j'ai commencé à collectionner il y a environ dix ans, je ne listais jamais les monopoly que j'avais. Donc si je voyais un exemplaire et que je me disais:'oh, quel bel exemplaire, est-ce que je l'ai?' Je ne savais pas, donc je l'achetais. Mieux vaut en avoir deux, qu'aucun", nous confie Neil.

Pas seulement conçus pour y jouer

Les monopoly de l'exposition sont justement une partie des doubles que Neil a prêté à l'organisateur Didier Colart. Des Monopoly qui sortent de l'ordinaire. 

"On ne s'en rend pas compte et c'est d'ailleurs pour cela qu'on a monté cette exposition mais il y a des Monopoly pour tout. Il y a le Monopoly des boyscoots aux USA. Arup, c'est un très beau Monopoly. Mais qu'est-ce que c'est? Et bien c'est une société d'architecture à Londres. Plutôt que d'offrir le jeu à des collaborateurs ou des employés, ils ont vendu leur monopoly mais ont versé intégralement les bénéfices à une oeuvre caritative pour les enfants."

Monopoly Arup

Un exemplaire unique au monde

Neil achète beaucoup de Monopoly sur Ebay, il cherche tous les jours de nouveaux exemplaires. Il y a quelque années, quelqu'un vendait un exemplaire Monopoly du célèbre groupe de Rock Queen. Au milieu de la boite de jeu, il y a normalement un motif. Chaque Monopoly a son propre design. Mais sur celui vendu via Ebay, il n'y avait rien. Un défaut. Il est passé à travers le contrôle qualité à l'usine. "C'est pour ça que ça le rend si rare. C'est super de l'avoir en tant que collectionneur."

Monopoly Queen original et l'exemplaire défectueux

Des villes belges ont leur propre Monopoly 

Il y a toute une série de villes qui ont un Monopoly à leur effigie. Des grandes comme des plus petites. La ville de Thuin, par exemple, a récemment demandé à la société DicoGames de créer un monopoly. "Toutes les villes n'ont pas leur Monopoly, c'est donc un honneur d'avoir le sien. Une ville comme Thuin qui est toute petite, on lui a créé un Monopoly patrimonial. C'est à dire qu'au lieu des rues, on a placé des choses qui font partie de leur patrimoine comme des châteaux, des fontaines, etc. Cela devient presque un objet touristique."

Une collection (presque) complète

Neil n'a jamais encore réussi à dénicher la version du Luxembourg mais il connaît une personne qui le détient. Ce dernier est d'accord de lui vendre à condition qu'il lui échange contre les éditions limitées Bruxelles et Anvers sous cellophane. C'est difficile de les obtenir car ils sont rares. Impossible de les racheter donc. "L'idéal serait que les créateurs sortent une nouvelle version de Luxembourg", selon Neil.

Dans la collection de Neil, on retrouve des Monopoly comme celui dédié à l'univers des Gauff'. Didier Colart a petit à petit sélectionné minutieusement des lieux emblématiques pour les placer sur le plateau de jeu. On y retrouve donc le FC Rupiou, la célèbre rue Varin, Lantin, Seraing et le "Chtalaming" qui font tous partie de l'univers de leurs chansons. Le Monopoly Liège quant à lui, date de 2001 déjà. Neil insiste pour qu'il soit remis à jour, car depuis, la cité ardente a bien changé...

Monopoly les Gauff'

 

Les deux amis ont chacun un objectif: Didier rêve de créer d'autres Monopoly pour des entreprises et des institutions. Neil souhaiterait, lui, atteindre les 2500 Monopoly d'ici l'année prochaine.

 

Fabrice Di Mino

 

Infos pratiques

Cette exposition est organisée par le Foyer culturel de Chaudfontaine en collaboration avec Dicogames.
Entrée libre les samedis et dimanches de 14h à 18h jusqu'au 02/12/2018.

Début :

17 novembre
Fin :
2 décembre
Prix :
Gratuit
Lieu :
Galerie de la Gare
Esplanade, 2 
Chaudfontaine, 4050