La police de Liège s'équipe de bodycams

Source : La Libre Belgique

A Liège, le Peloton Anti-Banditisme (PAB) sera bientôt équipé de bodycams. Le conseil communal a approuvé la mesure hier soir. Elle sera mise en œuvre dans les six mois à venir.

Ce projet d’équipement caméra offrirait trois utilités. La première serait de "policer" les interventions c’est-à-dire de pacifier les interactions police-citoyen. Comme l’explique Dominique Belle, dirigeant du PAB, « quand les gens savent qu’ils sont filmés, en général, une certaine politesse revient dans l’interaction avec la police ». Ce constat se base sur des études américaines notamment.

L’autre utilité du projet consiste à « fournir des informations intéressantes le plus souvent à décharge du policier » dans le cadre de procédures judiciaires. « L’information fournie par ces images est tout de même plus difficile à contrecarrer », étaye le dirigeant du PAB. Et d’ajouter : « Pour les adversaires de cette mesure qui affirment que celle-ci est à charge des policiers, il faut savoir que ces images permettent de servir la vérité. Tout simplement ».

Enfin, cet investissement a une visée pédagogique. Le débriefing des images permet de reproduire des situations compliquées lors d’entraînements ainsi que de « sélectionner les meilleurs comportements et procédures possibles pour les policiers » explique Dominique Belle.

Ces caméras seront placées sur le chef d’intervention uniquement et pourront filmer jusqu’à huit heures en continu, grâce à plusieurs batteries. Précisons que la mise en œuvre de ces bodycams est une version pilote. Le PAB établira durant cette phase de test le cahier des charges de cette nouvelle pratique. Il faudra attendre une validation de terrain pour voir une éventuelle généralisation de l’utilisation de bodycams par les autres services de police.