Le véganisme se démocratise dans la Cité Ardente

Le 1er novembre, c'est la Toussaint mais pas que... Cette date correspond également à la journée mondiale du véganisme. Un mode de vie qui se popularise de plus en plus à Liège.

Le véganisme est un style de vie qui consiste à ne consommer aucun produit d'origine ou d'exploitation animale, tant au niveau de l'alimentation que de l'habillement, du logement,...

Ces dernières années, de nombreux restaurants et magasins vegans ont ouvert à Liège. Martin Thioux est le propriétaire de Goveg, la première épicerie végane liégeoise ouverte en 2015. Il explique le rôle que joue son magasin dans cette communauté : "C'est un endroit où les gens peuvent se rencontrer, discuter. Mais aussi un lieu où ils peuvent venir parler de leur projet avec quelqu'un qui en a déjà fait l'expérience. Maintenant, une ASBL comme, par exemple, Les Oiseaux S'Entetent  a maintenant pignon sur rue depuis peu de temps mais qui faisait déjà cela bien avant que j'ai l'idée d'ouvrir la boutique."

Mais en plus des épiceries et autres restaurants, le mouvement s'institutionnalise. Le cercle des végétudiants de l'Université de Liège a vu le jour l'année passée. Pour Démis Pirard, l'un de ces membres, le manque de repésentation au sein de l'université a rendu la fondation du cercle nécessaire : "Il y a beaucoup de personnes qui aspirent à ce genre de régimes spécifiques mais l'université ne met pas grand chose en place. En fait, les repas qui sont proposés, c'est plus une étiquette. Il y  de plus en plus de gens qui veulent voir une vraie alternative et d'ailleurs pas que dans les produits végétariens, végétaliens. C'est donc une réflexion un peu plus globale qu'il devrait y avoir là-dessus."

Une réflexion globale, notamment sur le tri des déchets car le véganisme va souvent de paire avec l’écologie.

 

Vous pouvez également récouter leurs inteviews dans le podcast du StudioBus.