Les potirons et citrouilles en perte de vitesse : place aux petites courges !

Les premières neiges sont tombées sur la Belgique cette nuit. Et pour se réchauffer, quoi de mieux qu’une bonne soupe ?  En plein automne, vous allez immédiatement penser aux potirons. Mais … c’est démodé ! Tout comme les citrouilles d’ailleurs.

Potimarrons, patidoux, rondini et courges spaghetti ont le vent en poupe

 

Exit potirons et citrouilles ! En Belgique, les agriculteurs commencent à délaisser ces courges, qu'on connaît pourtant comme les mastodontes de l'automne. Cette année, les stars des potagers se nomment potimarrons, patidoux ou encore rondini. Ces cucurbitacées plus petites gagnent en popularité. 

François Sonnet, maraîcher à Jupille depuis trois ans, n'a même jamais pensé à cultiver des potirons ou des citrouilles. Il avance plusieurs raisons pour expliquer cette régression des grosses courges. 

"Avant, les gens faisaient ça justement parce que c’est gros. Il y avait des concours de citrouilles et de potirons. Ils les boostaient à fond. Il n’y avait qu’un potiron par plan et ils essayaient d'avoir le plus gros possible. Mais maintenant, ces concours se font plus rare", avance-t-il. 

Le maraîcher identifie un autre problème, d'ordre plus "culinaire" : "Une fois qu’on coupe dans une grosse courge, il faut la consommer tout de suite. Et c’est un peu de trop pour certaines familles. Au contraire, un potimarron, c’est plus petit. On peut le cuisiner d’un coup. En plus, ça se conserve plus facilement." 

Evidemment, on peut également trouver une explication commerciale à ce phénomène. "Les potirons et les citrouilles, c'est tellement gros que ça ne rentre pas dans les caisses. Ce n'est pas facilement transportable par l’industrie. C’est sans doute aussi pourquoi ces grosses courges sont abandonnées", explique-t-il. 

Mais François Sonnet tient tout de même à rassurer les aficionados des citrouilles : "J'ai encore des collègues qui en font. Elles ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Il faudra juste s'habituer à voir les plus petites courges se faire une place dans vos assiettes. Et tant mieux d'ailleurs car personnellement, je les trouve bien meilleures !

 

Olivier Daelen

Un sujet développé dans notre journal de ce matin, à réécouter ici : https://www.mixcloud.com/Studiobus/infobus-journal-de-9h30-30-octobre-20...